Alexandre Richez

(Dans Don Giovanni 2018 au Grand Théatre de Calais)

Alexandre Richez

Après des études universitaires d’art plastique et d’histoire de l’art, Alexandre Richez obtient son prix de chant au Conservatoire de Tarragone en Espagne.

Lauréat du Concours de Chant Mirna Lacambra de l’Opéra de Sabadell en Espagne, il est amené à chanter le rôle de Brétigny dans Manon de Massenet, il interprète par la suite le rôlede Dulcamara dans L’elisir d’amore de Donizetti. En 2005 il obtient le Prix à l’unanimité du Concours national de chant de Béziers.

On le retrouve par la suite sur de nombreuses scènes lyriques, entre autres dans Kiss me, Kate de Cole Porter, Babel 46 de Montsalvatge , Il barbiere di Siviglia de Rossini, Iphigénie en Tauride de Glück, ainsi que dans La Bohème avec Mireille Delunsch sous la direction de Bruno Ferrandis. Dans le domaine de l’Oratorio qu’il affectionne particulièrement, il est amené à chanter en Espagne le Requiem de Duruflé, La Messe du couronnement de Mozart, la Messe Lord Nelson de Haydn, ainsi que Jésus dans La Passion selon Saint Jean de Bach. En 2011 Il a tenu le rôle de Ben dans The Telephone de Menotti au « Musée Matisse » du Cateau-Cambrésis et interprété le Schwanengesang de Schubert à l’auditorium du Conservatoire de Lille.
Récemment il c’est produit dans le spectacle « Sur un air de Shakespeare » de l’Atelier Lyrique de Tourcoing et dans une mise en scène de William Mesguich. En Mai 2012 il interprète avec l’Orchestre National de Lille, sous la direction de Roberto Fores Veses, le rôle du Sage dans l’Opéra de Nicolas Bacri Fleur et le Miroir Magique, et cette année, il incarne le Dancaire à Strasbourg dans une nouvelle production de Carmen avec l’Orchestre metropolitain de Strasbourg sous la direction de Gabriel Mattei.