Julien Tortora

 

Julien Tortora
Julien Tortora

D’abord passionné par l’audiovisuel, Julien Tortora réalise dès l’adolescence une série de courts métrages : certains sont sélectionnés et primés lors de festivals de cinéma (Fais-toi ton cinéma, Troyes, Prix espoir (2006), Prix du jury (2007) ; Concours de scénario Crous, université de Bourgogne, Dijon, 5ème (2009) et 2nd prix (2010)). À vingt ans, il est assistant-réalisateur sur plusieurs productions (Les Enragés, Pierre Vinour).

Il effectue un master de philosophie à l’université Paris 8 (option cinéma/art vidéo), puis s’oriente vers la musique à l’occasion d’une année passée à Madrid (Escuela Musica Creativa). Quelques années plus tard, il obtient un diplôme national d’orientation professionnelle piano jazz et improvisation au conservatoire de Lille, complété par une formation en composition, analyse et écriture, sous la direction de Vincent Paulet.

Suivent des collaborations avec ses anciens formateurs : Jérémie Ternoy (Organik Orkeztra), Fred « El Pulpo » Savinien (musiques latines), ainsi qu’avec d’autres artistes : Charles Duytschaever (batterie), Stefan Orins (piano), Hervez-Luc (mise en scène, fondateur de la compagnie L’oiseau Mouche), Françoise Semellaz (chant).

Depuis 2014, il développe des projets de création en musique, audiovisuel et spectacle vivant : Thelonious ! et Torto Solo (Conservatoire de Lille, Festival L’air de Rien), Ascension (pièce pour chœur, maîtrise, accordéon et vibraphone, commandée par l’ensemble vocal Adventi, Villeneuve d’Ascq), plusieurs ciné-concerts (Le mécano de la générale et Nanouk L’esquimau, piano solo, Cinéma Massimo, Turin), Diabolo-Bulles (mis en scène par Hervez-Luc, Centre des arts du cirque de Lomme). Il a joué à l’Opéra de Lille, au Tourcoing jazz festival, à Lille Grand Sud.

Parallèlement, il enseigne le piano jazz et l’improvisation (conservatoires de Tourcoing et aujourd’hui de Lille). Il est également pianiste accompagnateur à l’école supérieure de danse (Ballet du Nord, contemporain).